MENU
RESERVER
Close
Close

Chalet La Douceur - La mémoire d'un lieu d'exception

13/03/2020
Cent ans. C'est le temps qu'il aura fallu pour découvrir un véritable trésor caché dans le Chalet La Douceur, à La Clusaz : l'abondante correspondance de quatre frères, soldats de la grande guerre, laisse un témoignage poignant qui marque encore aujourd'hui l'esprit des lieux. Maurice Vittoz se confie.

Dernière acquisition du Groupe PVG, le Chalet La Douceur accueille les voyageurs en quête d’authenticité et de confort. Au cœur de la vallée des Confins, en totale harmonie avec la nature, rien ne semblait pouvoir ébranler le charme tranquille de cette ancienne ferme. Pourtant, au printemps 2018, coup de théâtre : les ouvriers qui rénovent le chalet découvrent dans les interstices de la charpente, un mystérieux sac en toile de jute. Dans ce sac, 2 000 lettres anciennes, parfaitement conservées.

Un témoignage historique hors du commun
Il s’agit de la correspondance de guerre des quatre frères de la famille Ruphy qui habitaient alors cette ferme appelée « L’Adroit », en référence à l’ensoleillement dont elle bénéficiait. Maurice Vittoz, figure emblématique de La Clusaz et proche de la famille Ruphy, raconte : « Joseph, Germain, François et Jean ont été mobilisés le 3 août 1914, laissant la charge de l’exploitation familiale à leurs parents et leurs trois sœurs. Ils ne pensaient pas partir plus d’une année. »

Dès qu’il a eu connaissance de l’existence des lettres, Maurice Vittoz s’est passionné pour ce témoignage de la vie locale, mais aussi de la Grande Guerre : « C’est un trésor inestimable, dit-il. J’ai tout lu en deux mois et j’ai classé les lettres par garçon et par année. C’était très émouvant. » Et pour cause. Il retient de ses lectures la description du quotidien des poilus sur le front – parfois de manière détournée car la censure veillait –, les blessures, l’inquiétude palpable entre les lignes, mais aussi des recommandations très pratiques quant à la gestion de la ferme.

Hommages et mémoire vive
Aujourd’hui, les lettres ont été restituées à la famille Ruphy et Maurice Vittoz, du haut de ses 81 ans, relate avec beaucoup d’émotion dans la voix la dernière cérémonie du 11 novembre : « Ces lettres ont beaucoup fait parler ici et le centenaire de la guerre de 14-18 a permis de rassembler toutes les générations autour de la mémoire des 52 soldats de La Clusaz morts au combat – dont François Ruphy. »

Et c’est tout naturellement que le Groupe PVG a aussi souhaité rendre hommage aux frères Ruphy, en baptisant les deux logements du chalet « Chez Germain » et « Chez Joseph » et en exposant quelques-unes des précieuses lettres manuscrites. Désormais réhabilité en une confortable demeure, le Chalet La Douceur conserve son charme montagnard d’antan tout en offrant des commodités qui en font un lieu idéal pour se retrouver en famille en toute saison. Les deux logements peuvent être loués séparément ou réunis pour accueillir jusqu’à 20 personnes sur 320 m2.

Les plaisirs des sports d’hiver comme ceux de la saison estivale sont ici à portée de main. Et le petit plus qui fait toute la différence : une vue à couper le souffle sur la chaîne des Aravis.


Les Résidences et Chalets PVG - 23 place Jean Prémat - 74220 La Clusaz Cedex - France -
 
+33 (0)4 50 02 59 10
Restez informés!